Pages

vendredi 4 octobre 2013

AMO: Assistance technique en mobilisation de l'intelligence collective

Sommes-nous des coachs-experts-managers en l’intelligence collective (IC) ?  
  • Comment déterminer notre niveau de consultant en développement des personnels et des organisations vers la performance collective  ?
  • Comment pouvons-nous évaluer, aujourd'hui, les degrés d'expertise et  l’art de la  mobilisation de l'intelligence collective et collaborative réussie ?
Expertise
Il est tout aussi difficile d'apporter une réponse à cette question qu'il y a de formes d'intelligence collective car l'IC est multi-dimensionnelle et multi-référentielle, elles prennent leur source au sein de communautés, de groupes, d'organisations, d'administrations, de métiers, de cultures qui lui donnent un visage différent en fonction du groupe au sein duquel elle va se développer.
L’assistant technique en IC la reconnait et la conscientise sous toutes ses formes possibles quel que  soit son environnement. Il peut la décrire et en déterminer son rang d'efficacité, ses contributeurs et ses freins de façon à proposer un processus d'amélioration ou de conduite du changement continue du comportement humain. Du point de vue de l'expert, l'IC n'est pas une voie mais une multitude de voies possibles. Lui reconnaître autant de possibilités et cibler ses effets ont pour but de simplifier la complexité, d'accorder de l’importance au désir et à l'inspiration incarnée par l’organisation, de clarifier l’intention collective, de poser les questions essentielles et fondamentales et d'imaginer la transition, ce qui représente 50% du travail.
Etre assistant technique et coach professionnel en IC, c’est s’inscrire dans un développement durable, écouter la demande,  découvrir les obstacles et les ressources, filtrer et opter pour les meilleures stratégies, découvrir les zones de confiance collective possibles, connaitre l’ensemble des outils,  méthodes et processus, des principes et des règles de l'IC et de les choisir judicieusement. L’expert est capable de détecter les agents de changements, vecteurs de transformation et de proposer un déploiement pédagogique et de pollinisation des expériences  collectives réussies. Un expert en IC sait donc s’entourer des meilleurs mentors, tuteurs, formateurs, coachs et consultants.
Etre assistant technique en IC, c'est aussi accompagner un collectif et le coacher dans la réalisation de ses objectifs, il n'est pas à la disposition du groupe pour imposer des choix qui ne lui appartiennent pas et n’impose pas une voie ou des outils. Il accompagne le collectif vers sa propre destination, la performance collective souhaitée et définie, qu’elle soit relationnelle, rationnelle, émotionnelle, créative ou innovatrice comme l’innovation sociale.
Etre assistant technique en IC, c’est aussi aborder les plateformes collaboratives et les réseaux sociaux dans un but de favoriser les échanges réciproques, partager la connaissance et la co-créer.  C’est aussi revisiter les circuits de décisions et mettre en œuvre les gouvernances adaptées à l’intelligence collective et collaborative. L’expert accompagne et participe à la mise en œuvre de chartes et contrats collaboratifs conçus par le donneur d’ordre afin de matérialiser les valeurs d’engagement, d’implication et de responsabilités.
Etre assistant technique en IC c’est être en capacité de définir les cahiers des charges de conception de l’œuvre de mobilisation de l’IC, de définir l’architecture et la gestion de projets ainsi que  l’ingénierie.  Les schémas directeurs et les plans d’investissement qui en résultent s'inscrivent dans une véritable approche professionnelle de coaching collectif de la culture de l’organisation et donc du comportement collectif. Les outils ne font qu'accompagner le processus d’assistance professionnelle de l'IC. L'expert n'est pas là pour imposer une vision du monde, des outils ou des formations ou encore une politique de l’IC  mais pour faire découvrir la voie de l'intelligence collective en fonction de la demande. En  IC, c’est du sur-mesure, il n’y a aucune vérité, il y a la vérité du groupe et du leader qui l'entraîne.
Le consultant en IC  propose différentes possibilités assorties des  avantages et des inconvénients qui restent à l'entière appréciation du leader. Il analyse la complexité et l’incertitude dans la  conduite du changement et imagine à tout moment les améliorations collaboratives et collectives à apporter avec une plus grande agilité et progressivité. Il intègre la notion du bon moment, de temps  et de disponibilité dans toute mise en œuvre en fonction du degré de maturité des collectifs, des urgences et des contextes.
Eveiller la culture au-delà de ce que peut supporter  une organisation est une erreur. Pour cette raison,  l’assistant technique en IC n’impose aucun outil et ne le généralise pas au sein de  toutes les organisations. Il s'adapte à la structure de  l’organisation  qu'il met en adéquation avec son approche et ses méthodes. L’expert doit être capable à tout moment de stopper un processus et de faire face aux situations inédites. C’est dans ces moments spécifiques, parfois difficiles, que l’art du consultant ou du coach professionnel en IC est à l’œuvre. On le reconnait justement par sa capacité d’intervenir, d'improviser mais aussi de mettre son expérience à profit dans de nombreux domaines.
L’assistant, l’expert, le consultant  et  le coach en IC respectent sensiblement le même processus éthique et déontologique qu’un psychologue, un sociologue, un thérapeute, un coach, un médecin. En termes de traitement, il accorde une importance particulière à recréer du lien au sein même des groupes et de ce fait, intervient sur des pathologies sociales qui gangrènent très souvent les organisations.
Un assistant technique en IC propose de bâtir et de promouvoir les infrastrutures, l'urbanisation et l'architecture de la mobilisation de l'intelligence collective et collaborative, quelques soient les mutations économiques, technologiques ou sociales en cours.