Pages

mardi 3 avril 2012

Vers un management éthique et culturel des hauts potentiels


L’éveil à la conscience culturelle et collective selon Andrew Cohen

Les 6 principes :

L’éveil évolutif en devenir :
Cela veut simplement dire que pour le bien de cette nouvelle conscience, l’individu doit s’efforcer de tout cœur à prendre une position vraiment éveillée à l’égard de son expérience propre, à tout moment. Le but dans l’éveil évolutif n’est pas un accomplissement personnel mais une émergence collective. C’est un saut dans la conscience qui n’est pas pour l’individu mais qui dépend entièrement de lui. 

·        Pureté de motivation et l’intégrité dans l’action :
La pureté de motivation est une impulsion dépourvue d’ego, une passion saine et intègre de créer le nouveau. La pureté de motivation est le sentiment du soi authentique, la pulsion créative de créer l’avenir. Lorsque se dessine un lien sans faille entre l’apparition d’une motivation pure et son expression spontanée dans l’intégrité dans l’action, cela signifie qu’au niveau le plus profond l’individu s’est aligné sur la passion sans ego du soi authentique.

·        Autonomie et communion :
L’autonomie est l’expression de la pure liberté créatrice – la puissante liberté individuelle sans restriction de s’épanouir dans son propre potentiel sans limite. C’est la joie enivrante du soi authentique qui se reconnaît dans les autres – le multiple devenant Un, dans une liberté sans ego et un potentiel infini, sans aucune inhibition créée par une notion quelconque de séparation. Dans l’Éveil Évolutif, un champ dynamique se crée où l’un et le multiple sont littéralement le même tout en restant distincts et différents.

·        La tension et la hiérarchie naturelle :
Le soi authentique ne s’intéresse qu’au futur, et cet intérêt est perçu dans le cœur et l’esprit humains comme l’éveil d’une attention profonde, une tension positive et saine qui pousse constamment l’individu à s’élever à la hauteur de son meilleur potentiel  afin de créer l’avenir. Si chaque individu adhérait à la requête de la tension évolutive, qui est de vivre à la hauteur de notre plus haut niveau d’expérience et de compréhension, une hiérarchie authentique naturelle deviendrait manifeste – une hiérarchie définie non par les visées de l’ego de pouvoir et de contrôle, mais par le désir du soi authentique de se développer.

Un nouvel être en émergence:
Ce nouvel être est conscience au-delà de l’ego. C’est ce qui émerge entre les individus qui se sont éveillés au Soi Authentique. La nature et la conscience de ce nouvel être est la révolution en action. C’est une libération de l’inertie à tout moment, en tout lieu, en toute circonstance, une dynamique continue. Par conséquent, pour que l’être soit libre à ce point, les cellules qui le composent – les êtres humains qui se réunissent dans ce but – doivent être indépendantes, des expressions autonomes de cette même liberté dynamique.

Les 5 lois :

·        La clarté d’intention
La clarté d’intention affirme que notre désir de liberté, notre impulsion d’évoluer, doit devenir plus important pour nous que tout autre chose en ce monde. Elle mettra en lumière des structures profondes, puissantes, qui restent habituellement cachées – d’un côté la passion sans frein pour la liberté, qui appartient au Soi Authentique, de l’autre la farouche résistance et l’inertie de l’ego. La clarté d’intention est la clef de l’évolution même de la conscience, parce qu’elle remet la liberté entièrement entre nos mains.

·        La loi de la volonté
Cette loi déclare que si l’on veut être libre plus que tout, on doit être prêt à assumer l’entière responsabilité de soi-même. Mais ce qui nous permet d’assumer la responsabilité de tout ceci, c’est de reconnaître qu’en fin de compte on choisit toujours d’être la personne que l’on est. Il y a peu d’êtres humains qui aspirent vraiment à être absolument responsables d’eux-mêmes. La plupart préfèrent se voir comme les victimes inconscientes de forces internes aussi bien qu’externes.

·        Faire face à tout et rien éviter
Faire face à tout, ne rien éviter, cela implique de cultiver la capacité d’attention à un niveau très profond. L’ego, profondément attaché à l’image de soi, manipule constamment son environnement de façon à ne voir que le reflet de lui-même qu’il cherche. La tendance de l’ego est d’éviter, de nier et de rejeter toute information, venue du monde extérieur comme de l’expérience intérieure, qui pourrait contredire d’une façon quelconque cette image de soi. Mais à mesure que nous nous identifions de moins en moins aux peurs et aux désirs de l’ego, et de plus en plus à la passion du Soi Authentique pour l’évolution, nous éprouvons moins de peur, d’hésitation et de résistance à voir ce qui est vrai.

·        L’impersonnalité
Le point de vue impersonnel nous révèle que l’ego, ou sens d’être un moi séparé, n’est rien de plus qu’une illusion d’unicité créée d’instant en instant par notre habitude compulsive de personnaliser presque toutes nos pensées, sentiments et sensations. Les pensées et les émotions qui émergent dans la conscience individuelle sont le reflet d’habitudes et de structures psychologiques et émotionnelles qui se sont développées lentement sur des centaines de milliers d’années. En embrassant la perspective impersonnelle, notre identification et notre allégeance basculent d’une manière spectaculaire des soucis de l’ego vers la passion impersonnelle du Soi Authentique - qui lui ne s’intéresse qu’à l’avenir de notre processus de développement collectif.

·        Pour le bien de l’ensemble
La conscience n’appartient pas à un individu spécifique. Mais c’est seulement à travers des individus spécifiques que la conscience peut évoluer. Tant que notre motivation fondamentale restera personnelle et centrée sur nous-même, la vie n’aura jamais de sens profond. Mais lorsque nous embrassons une motivation qui transcende de manière absolue notre moi personnel, chaque instant est empli d’une puissante impression de sens.